Les meilleurs antivols pour vélos

Antivol pou vélo

Si vous utilisez votre vélo pour le travail, le sport ou les loisirs et que vous voulez éviter de mauvaises surprises, voici les meilleurs antivols sur le marché pour garder votre vélo vraiment en sécurité.

Les antivols de vélo sont de véritables dispositifs antivol conçus pour assurer la protection de votre 2 roues, ils sont disponibles en différents types et à des prix variés, et se révèlent indispensables pour toute personne qui utilise un vélo.

La marque qui garantit le plus haut degré de sécurité est Kryptonite, et le meilleur cadenas pour vélos est à notre avis le Kryptonite New York Fahgettaboudit, un U-Lock d’un peu plus de 2 kg et classé avec un niveau de sécurité de 10/10.

Le meilleur antivol de vélo en ce qui concerne le rapport qualité/prix est le Pitbull Arco Onguard. Équipé d’un système de verrouillage de sécurité X4P avec boulon et câble en acier, idéal pour sécuriser le vélo sans trop dépenser.

La meilleure chaîne cadenassée est l’ABUS CityChain X-Plus, qui possède un verrouillage automatique et est certifiée par Secure Gold et Anerkannt. Ci-dessous vous trouverez les 10 meilleurs antivols de vélo sélectionnés avec leurs caractéristiques et leurs prix.

Les meilleures marques d’antivols pour vélo

Kryptonite, Abus, Onguard et MeetLocks sont parmi les meilleures marques d’antivols pour vélos.

  • Kryptonite – Le Kryptonite U-Lock est aujourd’hui reconnu comme le meilleur antivol de vélo en termes de sécurité. Il est robuste, lourd et extrêmement difficile à couper avec de simples couteaux.
  • Abus – Il est populaire pour la production de la meilleure chaîne de vélo en papier et verrouillée par clé, super robuste et avec les certifications Secure Gold et Anerkannt.
  • Onguard – En acier trempé et trempé Tri-Radius, onguard U-Lock, est très populaire non seulement parmi les utilisateurs occasionnels de vélos mais aussi parmi les cyclistes. La marque vend généralement le U-Lock en combinaison avec des câbles en acier pour assurer une double sécurité du vélo.
  • MeetLocks – C’est l’une des marques les plus compétitives dans la gamme de prix moyen/économique, produisant des serrures en U et des cadenas très robustes, ainsi qu’une insonorisation pour vélos.

Comment choisir un antivol de vélo

Pour choisir le meilleur cadenas de vélo, vous devez tenir compte de plusieurs aspects et surtout de l’utilisation que vous faites habituellement de votre vélo, des endroits que vous fréquentez et du temps que vous laissez le vélo garé.

Par souci d’équité, il faut dire qu’il n’existe pas de cadenas sûr à 100 %. Comme avec tous les systèmes de sécurité, rien n’est totalement et complètement sûr, mais il est également vrai qu’un bon cadenas, peut se rapprocher de 100% et protéger notre véhicule en nous évitant des situations très déplaisantes.

Voyons donc toutes les caractéristiques à garder à l’esprit pour savoir comment choisir le cadenas de vélo à acheter.

Résistance et classe

La première caractéristique à évaluer avant l’achat d’un antivol de vélo est sa résistance aux coupures. En règle générale, les voleurs de vélos utilisent les mêmes couteaux que ceux utilisés dans la construction pour couper les tiges de fer, donc des outils très efficaces.

Vérifier la résistance et évaluer à quels autres traitements l’acier du cadenas a été soumis, c’est donc la première chose à vérifier. Les traitements courants sont les traitements thermiques tels que la trempe à l’huile, la nitruration et la cimentation.

Les caractéristiques techniques de chaque antivol de vélo spécifient la résistance, qui est indiquée en Kg/cm2 ou N/m2.

La classe de résistance est indiquée sur une échelle de 0 à 3. Zero n’a pratiquement aucune résistance, 1 a une résistance aux joints tronqués d’environ 25 cm et la classe 2 peut être coupée avec des joints tronqués d’au moins 120 cm, tandis que les cadenas de classe 3 nécessitent des outils plus sophistiqués et un voleur professionnel qui peut les utiliser.

Poids et dimensions

Lors d’un déplacement à vélo, un élément à prendre en compte est le poids du système antivol, car il s’agit d’un élément qui devra être transporté. La résistance nécessite nécessairement des matériaux lourds, à ce jour, même les matériaux innovants, correctement traités, peuvent assurer une bonne résistance pour un poids réduit. Il est donc bon de s’assurer du poids, car alors il devra être poussé par la force du pédalage.

Mécanisme de fonctionnement

Un bon cadenas est ce qui vous permet d’attacher le vélo à un élément fixe et inamovible. Si ce n’est pas le cas, il faut considérer que n’importe qui peut prendre le vélo sur ses épaules et l’enlever, avec tout le dispositif antivol inséré.

Rapidité de démontage et de montage

Les cadenas, les chaînes et les systèmes d’antivol pour les vélos en général doivent pouvoir être sécurisés et enlevés rapidement, surtout dans les cas où vous montez et descendez très souvent sur la selle. Vérifier la vitesse d’ouverture et de fermeture.

Esthétiquement solide

Une des caractéristiques essentielles d’un bon cadenas est sa solidité esthétique. Pour qu’il ait un effet dissuasif, il doit sembler si fort que les malveillants peuvent abandonner à vue et avant même qu’ils n’essaient. Cela signifie que plus la protection antivol est grande et accrocheuse, moins elle attirera le désir des voleurs de la démonter.

Types d’antivols de vélo

Antivol U

Considéré par beaucoup comme le meilleur type d’antivol de vélo, le U a un design unique. Il s’agit d’un arc en acier qui a la forme caractéristique d’un U avec un petit corps de liaison qui se ferme avec une clé.

Les fabricants de cet antivol de vélo garantissent sa sécurité : pour l’ouvrir, il vous faut un chalumeau à acétylène ou un tuyau flexible.

C’est donc le meilleur antivol de vélo ? En fait, le U peut aussi être déchiré : s’il reste trop d’espace entre le serre-tête et le cadre du vélo, un voleur expérimenté peut s’en débarrasser (bien qu’avec beaucoup de difficulté) avec un levier.

Pour disposer du meilleur antivol de vélo en forme de U, ne lésinez pas sur le prix. Acheter un U bon marché signifierait acheter un produit fait d’acier qui n’est pas très solide. L’antivol U est donc le type le plus sûr mais aussi le plus cher.

Chaîne

La chaîne de vélo est l’antivol de vélo la plus classique. Il se compose de plusieurs anneaux en acier de différentes épaisseurs, insérés dans un tube en caoutchouc ou en plastique et fermés aux extrémités par un cadenas à clé. Indépendamment de l’épaisseur des anneaux, les chaînes sont les moins sûres et les plus faciles à percer, même avec des couteaux simples.

Chaîne à maillons carrés

La chaîne à maillons carrés se distingue du pêne dormant traditionnel par la forme de ses maillons. Il s’agit d’un antivol de vélo plus robuste, généralement recouverte d’un tissu spécial et d’un poids total considérable. Le cadenas est également plus sophistiqué puisqu’il fournit une serrure à double ou triple cliquets. Habituellement, la taille de ces chaînes est telle qu’elle décourage les voleurs de vélo de les voir seuls, mais elles sont très encombrantes et surtout lourdes à transporter.

Câble en acier

Il s’agit d’un câble métallique spiralé composé de fils d’acier torsadés comme une spirale, avec l’avantage principal de très bien résister à la coupe. Le câble a des crochets aux extrémités sur lesquels le cadenas est fixé et il est préférable d’opter pour des câbles de grandes dimensions. Un grand câble doit alors correspondre à un bon cadenas avec serrure anti-effraction. Si vous achetez un tel câble, vous devrez tenir compte de la taille et du poids du câble, qui ne peuvent être négligés lors du déplacement.

Câble métallique extensible

Ce câble convient à ceux qui veulent fixer les deux roues. En fait, il est capable de s’étendre. Le câble a une fermeture verrouillable assez robuste. Pour être efficace, il doit être utilisé avec une cadenas U. Ce n’est pas l’un des plus sûrs, mais il reste idéal pour ceux qui se déplacent fréquemment, car il pèse et prend très peu de place.

Câble spiralé avec combinaison

Il est semblable à un câble d’acier extensible, dispose d’un revêtement en caoutchouc ou en plastique, mais est fermé par une serrure à combinaison. C’est un outil très léger et facilement transportable, il n’est pas parmi les plus sûrs (la combinaison peut être facilement trouvée par un professionnel) mais c’est un antivol idéale pour ceux qui font de courtes pauses sur le vélo en rentrant immédiatement après en selle.

Antivol Python

L’antivol python se compose de petits cylindres mobiles insérés dans un boîtier en caoutchouc. Il est flexible, pratique et solide. Il a des dimensions considérables et, par conséquent, parvient également à décourager visuellement les tentatives de vol. D’un autre côté, il est encombrant et lourd.

C’est un bon type d’antivol pour ceux qui doivent garder leur vélo immobile pendant une longue période, mais pas pour ceux qui se déplacent fréquemment et qui montent et descendent souvent du vélo.

Serpent

Cette antivol anti-effraction se distingue des antivols traditionnels par sa structure en feuille d’acier, reliée entre elles par différents points d’articulation. Les joints actuels permettent d’allonger et de plier l’antivol sur elle-même. Grâce à ce mécanisme, l’espace requis est minimal.

Bien que la structure en acier soit très solide et semble très solide à l’œil nu, les joints sont le point faible : un antivol en acier doux dans ces endroits pourrait en fait être facilement déchirée. La serrure est verrouillable.

Alarme sonore pour vélos

Une des nouveautés de ces dernières années est l’alarme sonore pour les vélos. Activée dès que le vélo est déplacé, elle envoie un signal au propriétaire.

De plus, l’alarme sonore dispose de la fonction « Trouvez-moi » : l’alarme envoie un signal de position dans un rayon de 300 mètres au moyen d’un traceur placé sur le vélo lui-même.

Ces types de cadenas fonctionnent sur batterie pendant 45 à 70 jours et peuvent être un bon choix pour ceux qui font de courtes pauses.

Comment attacher le vélo

Pour attacher correctement le vélo, le premier conseil est de l’ancrer à un point fixe amovible tel qu’un poteau, un support ou une barrière. Parmi les erreurs les plus courantes, en fait, celle d’attacher le vélo à lui-même est la première et la plus fréquente. De plus, il est essentiel de veiller à ce qu’il n’y ait pas de pièces facilement mobiles aux extrémités qui, si elles sont enlevées, peuvent permettre d’enlever le vélo.

Si vous utilisez une chaîne, il est préférable de la faire passer par la triangulation du cadre, alors que si vous avez un U, il est préférable d’insérer le cadenas dans la triangulation de la roue arrière. Une autre erreur courante est de fixer le vélo autour d’un point faible qui peut être facilement ouvert ou enlevé.

Une autre chose importante, quel que soit le cadenas, est de veiller à ce qu’il soit de la bonne taille. Le but n’est pas de laisser trop de place à l’action pour un attaquant.

Ceux qui choisissent des chaînes ou des câbles doivent s’assurer qu’elles ne touchent jamais le sol, car cela faciliterait le travail d’un voleur. L’une des meilleures stratégies consiste à utiliser plusieurs dispositifs antivol, de sorte qu’un plus grand nombre de pièces du vélo soient fixées à un point fixe.

Par exemple, il est conseillé de fixer la roue arrière avec un U et la roue avant (ou les deux roues) avec des câbles métalliques extensibles. Pour cette raison, il est conseillé d’acheter au moins deux dispositifs antivol au lieu d’un.

Les données du classement on été mises à jour le 18/08/2019 à 20:58.

N'hésitez pas à évaluer cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (18 votes, moyenne : 4,56 sur 5)
Loading...