Les meilleurs vélos électriques

Vélo électrique

Le vélo électrique est un moyen de transport pratique, sûr et écologique, parfait pour toute la famille, pour se déplacer en ville, aller au travail ou à l’école, ou simplement pour profiter des belles journées sans se soucier de l’itinéraire et des efforts requis.

Acheter un vélo électrique, en fait, c’est transformer complètement notre expérience d’utilisation. Voyons dans ce guide d’achat quels sont les meilleurs vélos électriques sur le marché en ce moment, et comment choisir le modèle qui convient le mieux à nos besoins.

Top 10 : les meilleurs vélos électriques à acheter

Pour vous aider à acheter le meilleur vélo électrique pour vous déplacer en ville et à la campagne, nous avons sélectionné 10 des meilleurs modèles en vente cette année, du point de vue du rapport qualité/prix, de la qualité du système de transmission et de l’autonomie de la batterie.

Si vous recherchez un vélo électrique bon marché, le Nilox Doc X1 et le VidaXL 90814 sont deux excellents choix, tous deux des vélos pliants, avec une autonomie de 25 km et une grande résistance en qualité de construction.

Parmi les vélos électriques haut de gamme, ainsi que l’un des meilleurs VTT électriques au meilleur rapport qualité/prix, nous avons le Brinke Allroad, à un coût d’environ 1700 euros, avec une autonomie de 80 km et cadre en alliage d’aluminium. Si votre objectif est de vous déplacer en ville ou sur des routes de terre et que vous recherchez un vélo électrique haut de gamme, c’est un choix particulièrement recommandé.

Spécialement conçu pour les femmes, le Bianchi Puch E-Going Lady est un vélo électrique pour femmes d’excellente performance, équipé d’une assistance à pédale à 3 niveaux, d’un cadre léger et d’un ordinateur de bord, particulièrement idéal pour les mères car il possède un support arrière pour monter tous les sièges enfants.

Parmi les meilleurs pour se déplacer en ville, nous recommandons les modèles Biwbik Sunray 200 pour ceux qui préfèrent la forme classique d’un vélo, le Biwbik Traveller pour ceux qui recherchent un modèle pliable peu encombrant et le Cooshional, pour les amateurs de VTT, idéal pour les hommes et les femmes.

Voyons la liste des 10 meilleurs vélos électriques avec leurs prix et leurs caractéristiques, puis enchaînons avec le guide d’achat, pour comprendre comment choisir le vélo le plus approprié en fonction de vos besoins.

Comment choisir un vélo électrique

Contrairement au vélo traditionnel, le vélo électrique est équipé d’un moteur. Cette fonction est activée automatiquement pendant le pédalage et s’arrête de fonctionner lorsque nous arrêtons de pédaler. Le moteur a donc pour fonction « d’aider » le cycliste à pédaler dans les passages les plus difficiles, par exemple dans les montées, a une puissance maximale de 250 Watts et est très silencieux.

Le vélo à pédalage assisté est un avantage pour les personnes qui ne sont pas bien entraînées ou sédentaires, car il permet de parcourir des parcours beaucoup plus longs que ceux qui pourraient être effectués avec la seule force des jambes. Mais c’est aussi un excellent moyen de transport pour ceux qui sont déjà formés car ils pourront faire des trajets de plusieurs kilomètres.

Parmi les meilleurs modèles, nous pouvons nous équiper d’un vélo électrique qui nous permet de parcourir jusqu’à 300 km. Les vélos électriques VTT sont également très populaires pour les excursions en plein air et en terrain accidenté.

Les caractéristiques techniques des vélos électriques à assistance par pédale sont souvent similaires, car pour ce type de véhicule, il existe des normes européennes qui réglementent la production, de sorte que les principales différences se retrouvent dans les matériaux, le design et les accessoires.

Voyons quelles sont les caractéristiques les plus importantes qui peuvent nous aider à comprendre quel est le meilleur vélo électrique à acheter.

Pédalage assisté

La fonction première d’un vélo électrique est d’aider le cycliste à pédaler. Pour ce faire, il existe un capteur spécial qui donne l’entrée au moteur pour l’activer au bon moment. Il existe deux types de capteurs : le capteur de pédalage et le capteur de contrainte.

Le capteur de pédalage est activé lorsqu’il détecte le pédalage du cycliste et nous donne la possibilité d’avancer sans effort, en nous laissant entièrement emporter par le moteur. Le capteur d’effort est activé lorsqu’il perçoit une pression plus élevée sur les pédales, mais n’agit pas en totale autonomie, car il s’arrête dès qu’il cesse de détecter la pression. Cela signifie que le coup de pédale est plus léger pour ceux qui ne sont pas entraînés, mais garantit quand même un véritable exercice physique, même léger.

Moteur

Le moteur du vélo électrique est soumis à des règles strictes de la législation européenne pour la fabrication de ces produits. La première contrainte est liée à la puissance du moteur, qui ne doit pas dépasser 250 W, tandis que la seconde est liée à la vitesse maximale, que le Code de la route limite à 25 km/h.

Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas dépasser cette vitesse, mais ce sera uniquement grâce à nos forces, car le moteur ne nous soutiendra plus nous avons dépassé cette vitesse. En fait, il ne sera pas difficile de voyager avec un vélo électrique à 60 km/h.

Les moteurs que l’on retrouve sur ces vélos peuvent être de deux types : l’un inséré dans le moyeu d’une roue, avant ou arrière, et l’autre placé en correspondance des pédales car il agit directement sur la couronne. Cette dernière est typique pour les vélos électriques à utiliser en montée.

Batterie

La batterie est importante pour déterminer l’autonomie du vélo électrique, c’est-à-dire le temps et les kilomètres pour lesquels il sera possible de l’utiliser avant de devoir le recharger.

Il existe différents types de batteries : au nickel, au plomb ou au lithium. Lorsque nous faisons notre choix, il serait préférable d’opter pour des batteries au lithium, car elles ont le meilleur rapport poids/capacité.

Les accumulateurs au plomb ou au nickel-acide sont plus lourds, ce qui nuit à la commodité du cycle, et leur durée de charge est plus longue que celle des accumulateurs au lithium.

La durée de vie de la batterie est donnée par diverses raisons, mais presque jamais par les caractéristiques de la moto, autant que par des facteurs externes, tels que le poids du cycliste, la pente de la route, le type de terrain.

On peut dire qu’une batterie avec une portée élevée peut supporter une distance de plus de 80 km, une moyenne entre 80 et 50 km, et une faible si inférieure à 50 km.

Matériaux et design

Les matériaux sont très importants, surtout en ce qui concerne le cadre, car ils peuvent affecter le poids total du vélo. Les matériaux les plus courants dans la construction de bicyclettes sont l’acier, l’aluminium et la fibre de carbone.

L’acier est certes moins cher, mais plus lourd, la fibre de carbone est plus légère, mais son utilisation dans la fabrication augmente considérablement le prix du vélo.

Le cadre en aluminium est un bon compromis, il est léger et solide et à un coût raisonnable.

Quant à la conception du vélo, nous devons le choisir en fonction de la fonction pour laquelle nous en avons besoin. Pour les trajets difficiles, il est préférable d’opter pour le vélo électrique VTT, mais pour la ville, cela pourrait être trop inconfortable. Dans ce cas, un vélo avec un guidon plus haut est préférable, pour favoriser une posture correcte et ne pas fatiguer votre dos.

Parmi les alternatives, nous pouvons également opter pour un vélo électrique pliable, afin que vous puissiez facilement le placer chez vous ou au bureau et le transporter en train ou dans d’autres transports publics lorsque vous devez faire de longs trajets.

Les données du classement on été mises à jour le 08/09/2019 à 10:39.

N'hésitez pas à évaluer cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (17 votes, moyenne : 4,06 sur 5)
Loading...